Des sports

Vs en cours d'exécution Jump Roping pour l'entraînement de boxe

Vs en cours d'exécution Jump Roping pour l'entraînement de boxe



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La course à pied et le saut à la corde sont des outils d’entraînement précieux.

La plupart des boxeurs courent et sautent à la corde dans le cadre de leur programme de conditionnement habituel. Les deux exercices développent l'endurance et le conditionnement cardiovasculaire, ainsi que le renforcement des muscles du haut et du bas du corps. La corde à sauter travaille plus de compétences spécifiques à la boxe, mais les deux exercices sont une partie importante d'un programme complet de boxe.

Mouvement

La course à pied et le saut à la corde incorporent deux mouvements différents. Les différences de mouvement se traduisent également par des utilisations différentes de certains groupes musculaires. Courir implique un mouvement en avant et met tout le corps dans le cycle complet de la marche à plusieurs reprises. Le cycle de la démarche fléchit et libère les muscles du pied, de la cheville, du genou et de la hanche au cours des phases de posture et d'oscillation de chaque étape. La corde à sauter est une activité essentiellement stationnaire qui conditionne les muscles du pied, de la cheville, du genou et de la hanche par un impact répété portant le poids. La corde à sauter développe également la force de préhension et utilise les muscles du dos, des épaules, des biceps, des triceps et des avant-bras pour tenir et faire tourner la corde.

Conditionnement cardio

L'endurance est essentielle pour rester compétitif tout au long d'un match de boxe. La course à pied et la corde à sauter sont toutes deux efficaces pour développer un conditionnement cardiovasculaire. Selon MayoClinic.com, une personne de 160 livres à 5 mi / h brûle 606 calories en une heure. La même corde à sauter individuelle pendant 60 minutes brûle 861 calories. Bien que ces statistiques indiquent que la corde à sauter est la forme d'exercice la plus efficace, gardez à l'esprit que l'intensité modifie l'efficacité de l'un ou l'autre exercice. Un individu de 160 livres qui roule à 8 mi / h pendant une heure brûle la même quantité de calories que la corde à sauter. Courir plus vite ou plus longtemps, ou sauter à la corde à une allure plus rapide changera la quantité de cardio que vous gagnerez d'un exercice ou de l'autre.

Coordination

La corde à sauter a longtemps été utilisée par les boxeurs pour améliorer leur coordination. Les mains et les pieds doivent travailler ensemble pour établir un rythme régulier de saut à la corde. Même si vous maîtrisez de mieux en mieux la corde à sauter, la coordination peut constamment être mise à l'épreuve avec des exercices tels que le double en dessous (la corde tourne deux fois pour une saute) ou les motifs entrecroisés et les balançoires. L'ajout de ces styles avancés dans une session de saut de base augmente la demande et le niveau de coordination requis pour continuer à sauter sans faiblir. La course peut varier en intensité, mais la coordination est bien moins difficile que la corde à sauter. La course à pied peut être variée avec des intervalles de boxe fantôme tout en courant pour contester la coordination, mais l'accent reste davantage mis sur le cardio que sur la coordination.

Rythme

Chaque combattant trouve son propre rythme dans un combat. Selon Dale Herring, entraîneur-chef et propriétaire de Fight Sport Fitness à Hixson, dans le Tennessee, le saut à la corde oblige l'athlète à apprendre et à établir un sens du rythme. Un rythme régulier est établi lorsque le combattant reste sur ses orteils et léger sur ses pieds tout en sautant, comme requis pour un jeu de jambes efficace en boxe. La course à pied établit un certain rythme une fois la cadence établie, mais le rythme est moins prononcé et généralement plus lent que celui d’un match de boxe.